EDITORIAL

Au-delà d’une organisation de classe en cycle nous permettant de prendre en compte les particularités de chaque élève, nous devons garder une vision positive de l’éducation, de l’enfant et de l’Humanité.

Accueillir chaque enfant comme il est, dans son individualité, voir en lui le futur adulte qu’il s’agit d’éduquer à la paix, faire de nos classes des lieux d’apprentissage de la coopération, de l’entraide et de la confiance.

Maria Montessori comparait les professeurs à des jardiniers. Ce qu’elle disait peut aussi se dire à propos de notre école :

« Un jardin Vincentien n’est pas forcément plus beau que les autres. Mais il garde une beauté un peu sauvage, il n’aime pas les tailles trop affûtées, les allées toutes droites et les massifs tous identiques. Mais c’est un jardin durable, tourné vers l’Avenir, qui n’empoisonne pas son environnement et qui révèle des trésors à qui sait le regarder. Il demande du travail mais il apporte aussi beaucoup de satisfactions. »



ACTUALITÉS
#title#
#pubDate#
#description350#
En savoir +